Ail, mythes et histoires

Premier prix d'une compétition de production

Autrefois on suspendait des tresses d'ail pour chasser le mauvais esprits. Les filles à marier étaient fouettées avec des tiges d'ail pour combattre les maladies et donner le jour à des enfants en bonne santé.

Les tibétains ont de très anciennes recettes contre les maux d'estomac et la consitpation. Ils écrasaient de l'ail das un mortier et ajoutaient ensuite de l'alcool en commençant avec une goutte puis en augmentant la dose d'une goutte par jour durant dix jours pour ensuite la diminuer aussi progressivement durant la même période.

L'ail et nommé dans des hiéroglyphes et on en a trouvé dans les tombes de pharaons en Égypte. L'on raconte qu'une grêve éclata lorsque la rançon d'ail des constructeurs des pyramides fit défaut. L'ail était aussi cultivé dans les jardins suspendus de Babylone et les romains en prenaient pour se fortifier avant une bataille. Les soldats mâchaient de l'ail comme en-cas et le nommaient "rose puante". Les vikings consommaient de grandes quantités d'ail avant leurs raids pour se donner des forces et du courage.

Au Moyen Âge on portait de l'ail autour du cou pour stopper les loups garous de même qu'on suspendait de l'ail au-dessus des portes contre les mauvais esprits.

 


"Très chers acteurs, ne mangez ni ail ni choucroute car ce que nous exhallons doit être doux."

William Shakespeare


"Ajo puro y vino crudo, passan el puerto seguro"

"Ail pur et vin fort aident à passer les hauts cols"


"Ah, Messire, quelle chhnce que vous soyiez roi! Sinon personne ne vous aurait supporté vous puez!"

Une des maîtresses d'Henri IV se plaignant... 


"Ceci n'est point pour le palais des dames, ni pour leur faire la cour"

Elisabeth I d'Angleterre


"Ce n'est pas exagérer que dire que la paix et le bonheur commencent, géographiquement là où l'on emploie l'ail en cuisine"

Marcel Boulestin, gastronome français


"Il oubliera peut être votre nom. Mais il saura que vous avez été là"

Publicité pour un parfum à l'ail


"Il prit une des gousses et lui retira son manteau avec l'ongle du pouce. Il la déshabilla et elle fut nue comme au jour de sa naissance, avec les lignes blanches de ses seins et la chair secrète. La gousse était là dans toute sa beauté, la seule, l'unique, claire et pure"

 Moyen Âge


"...Prend quelques gousses d'ail, caresse l'ivoire noble, sens le parfum de l'arôme, laisse l'ail hâché s'unir à l'oignon blanc et aux tomates jusqu'à ce que l'oignon soit couleur or.
Pendant ce temps les langoustines cuisent à la vapeur et enfin cuites leur goût s'épanouit dans une sauce composée des jus de l'océan et de l'eau claire de l'oignon et de l'ail.
Il reste juste à laisser la crême tomber comme une rose épaisse et laisser le mélange bouillir lentement sur le feu: l'essence du Chili.
Et sur la table les goûts nouvellement mariés de la mer et de la terre feront que ce plat te fera vivre le ciel..."

Pablo Neruda